Impuissance ou trouble de l’érection

Trouble de l'erectionLes troubles de l’érection se définissent comme étant une difficulté fréquente ou permanente à obtenir ou à maintenir une érection suffisante lors des rapports sexuels.

Cette difficulté afflige les hommes de tous âges, mais elle plus fréquente à mesure que l’homme vieillit.

Les hommes qui vivent une difficulté érectile se sentent parfois déprimés ou diminués dans leur masculinité. Cela peut même affecter leur humeur générale et leur relation amoureuse.

De son côté, la partenaire peut avoir l’impression de ne plus être suffisamment désirable et se remettre en question.  Certaines personnes en viennent même à se questionner sur leur sentiment amoureux et à remettre le couple en question.

Dysfonctions érectiles de causes physiologiques

Certaines conditions physiques, maladies ou interventions chirurgicales peuvent être à l’origine de cette difficulté.  Voici quelques causes possibles :

  • Troubles vasculaires
  • Diabète
  • Troubles neurologiques
  • Chirurgie (prostate, vessie, rectum …)
  • Certains médicaments
  • Abus d’alcool ou de drogue
  • Tabagisme

Si on suspecte une difficulté physiologique pouvant être en relation directe avec le trouble érectile, un bilan médical est alors nécessaire.

Dysfonction érectile en lien avec les apprentissages

Certains troubles de l’érection s’expliquent par des apprentissages, adéquats ou inadéquats, que l’homme a faits en lien avec son excitation sexuelle et sa fonctionnalité érectile.

Certains modes d’excitation sexuelle prédisposent à des troubles érectiles.  Par exemple, un homme qui exerce de fortes pressions sur son pénis lorsqu’il s’excite seul (masturbation) risque de ne pas retrouver les mêmes sensations avec partenaire.  Dans le même ordre d’idée, un homme qui prend une position bien particulière lors de la masturbation ou qui stimule son sexe de façon très précise ne s’y retrouvera pas dans la relation sexuelle.

Ces apprentissages faits au cours du développement sexuel peuvent favoriser ou, à l’inverse, fragiliser la fonctionnalité érectile.

Dysfonction érectile en lien avec l’anxiété de performance

Lorsqu’un homme vit une forte anxiété de performance, le réflexe de l’érection ne peut se mettre en place.   Habituellement, cette forme d’impuissance ne survient qu’en présence de la partenaire.  L’homme peut avoir de bonnes érections lorsqu’il est seul, mais il n’y arrive pas dans la relation sexuelle.

Malheureusement, l’homme  se retrouve coincé dans un cercle vicieux puisque l’accumulation des mauvaises expériences accentue son stress et augmente son anxiété.

La plupart d’entre eux sont en bonne condition physique et n’ont aucun problème d’ordre physiologique.  Ils accordent une très grande importance au plaisir de leur partenaire et se sentent très malheureux de ne pouvoir  la satisfaire comme ils le souhaitent.

Les hommes qui sont pris dans cet engrenage peuvent se sentir démunis, voire même dépressifs, avec la peur de perdre la personne aimée.  Toutes ces conditions ne font qu’augmenter le niveau d’anxiété et aggravé le problème.

Traitement de l’impuissance

La sexothérapie est un très bon moyen pour régler définitivement les troubles érectiles.  Elle visera principalement l’acquisition de nouvelles habiletés pour favoriser l’émergence et le maintien de l’excitation sexuelle.

L’homme apprendra aussi à demeurer centré sur lui-même lors de la relation sexuelle.  Malgré son désir de vouloir faire plaisir à sa partenaire, il doit demeurer en contact avec ses propres sensations pour maintenir et gérer son excitation sexuelle et être ainsi un bon amant.

Pour certains hommes, la prise d’une médication pourra se conjuguer à la sexothérapie afin d’en optimiser les résultats.