Dyspareunie – Douleur à la pénétration

La dyspareunie se définit par une sensation douloureuse lors de la pénétration.

C’est une dysfonction sexuelle qui est souvent de cause physiologique. Il est important de faire  d’abord un bilan médical afin de déterminer la source du problème.  Si ce bilan ne s’avère pas concluant, le médecin pourra suggérer une sexothérapie.

Ce problème sexuel peut entraîner un grand inconfort, physique et psychologique, chez la personne qui le subit.

dyspareunie-douleur-penetration

Pourquoi ces douleurs lors des rapports sexuels

Différentes causes peuvent expliquer les douleurs à la pénétration.

Par exemple, une femme ayant fait des vaginites à répétition pourra ressentir plus rapidement des inconforts lors du coït.

Certaines maladies de la vulve ou du vagin peuvent aussi entraîner des douleurs (ex: vestibulite vulvaire).  Dans certains cas, un amincissement de la peau à l’entrée du vagin pourra provoquer des microfissures et entraîner de petites lésions lors de la pénétration.

Certaines interventions peuvent aussi expliquer certaines douleurs lors des rapports sexuels.  Par exemple, l’épisiotomie (petite incision pratiquée lors de l’accouchement pour faciliter le passage du bébé) occasionnera parfois des sensations de pincement lors de la pénétration, dans les premiers mois suivant l’accouchement.

D’autres interventions au niveau de la vulve ou de vagin pourront aussi être à l’origine d’inconforts, de sensations de brûlure ou de douleur lors du coït.

Autres causes du coït douloureux

La dyspareunie qui n’est pas de cause physiologique peut être en lien avec des craintes ou des inquiétudes face à la pénétration.  Par exemple, une femme qui ne souhaite pas avoir un rapport sexuel ou qui a déjà ressenti des douleurs à la pénétration pourra être dans une appréhension négative.

Ce faisant, elle ne sera pas dans un état de confort et de laisser-aller.  Elle sera plutôt dans la retenue et dans la contraction musculaire.

Les fortes contractions du muscle du périnée peuvent occasionner des douleurs, de plus ou moins grande intensité, lors de la pénétration c’est le vaginisme .  La femme décrira alors des sensations de brûlure ou de pincement à l’intérieur de son vagin.

Une autre cause possible à la dyspareunie est le manque de lubrification.  En effet, plusieurs femmes entreprennent la pénétration sans être suffisamment lubrifiées.

La lubrification correspond à l’excitation sexuelle chez la femme.  Si cette excitation n’est pas présente au début de la relation sexuelle, il doit y avoir quelques préliminaires afin de permettre à cette dernière de se mettre en place.  Il en va du confort de la femme, mais aussi de celui de l’homme, puisque la friction du pénis sur les parois d’un vagin non lubrifié ne sera pas très agréable.

L’absence ou le manque de lubrification peut occasionner une irritation de l’entrée du vagin.  La femme décrira alors la douleur comme un échauffement qu’elle sentira pendant une période plus ou moins longue après la relation sexuelle.

Le mode d’excitation sexuelle utilisé peut aussi contribué à la dyspareunie par les fortes tensions musculaires associées à la montée de l’excitation.

 Traitement de la dyspareunie

Si elle demeure non traitée, la dyspareunie peut évoluer vers un vaginisme

Le traitement des douleurs à la pénétration pourra prendre différentes directions en fonction de la cause qui aura été identifiée.

Si le problème est de cause physiologique, un traitement médical sera proposé.  Ce traitement pourra constituer à appliquer des crèmes ou à prendre une médication, à faire de la rééducation périnéale ou, dans des situations qui le nécessitent, avoir recours à la chirurgie.

Si toutefois le problème n’est pas de cause physiologique, une sexothérapie sera recommandée.  Le travail se fera alors à un niveau psychologique (ex: fausses croyances, inquiétudes, peurs et appréhensions) et au niveau des apprentissages.

La femme pourra développer une meilleure connaissance de son fonctionnement sexuel et différentes habiletés lui permettant d’accéder plus facilement à une bonne excitation lors des rapports sexuels.