Le Sexocorporel

Le Sexocorporel est une approche sexologique intégrative, construite à partir de connaissances et d’observations  de la réalité.
Elle apporte une compréhension approfondie du fonctionnement sexuel humain, des divers troubles sexuels (dysfonctions sexuelles et paraphilies) des troubles de l’identité sexuelle et des difficultés relationnelles.
Une grille d’évaluation complète tenant compte de toutes les composantes de la sexualité est proposée.
Le Sexocorporel propose également différents protocoles de traitement afin d’aider les hommes et les femmes à vivre mieux leur sexualité et leur vie amoureuse.
La sexothérapie tient compte de l’interaction entre les cognitions, les émotions et les comportements pour amener la personne à atteindre ses objectifs vers un mieux-être sexuel.


Jean-Yves Desjardins

Le Dr Jean-Yves Desjardins, fondateur du Sexocorporel et co-fondateur du département de sexologie à l’Université du Québec à Montréal, a enseigné le Sexocorporel pendant 20 ans au département de sexologie de cette Université.  À sa retraite en 1988, il a poursuivi ses enseignements en Europe par le biais du CIFRES (Centre International de Formation et de Recherche En Sexualité).  Son enseignement s’est ensuite diffusé dans plusieurs pays et aujourd’hui, le Sexocorporel est enseigné dans huit pays (Allemagne, Autriche, Belgique, Canada, France, Italie, Maroc, Suisse) et fait graduellement son entrée dans quelques universités de la France et de la Suisse.  Plusieurs professionnels de la santé (médecins, psychiatres, psychologues, urologues, gynécologues, etc.) spécialisés en sexologie clinique travaillent quotidiennement avec le Sexocorporel dans divers pays et dans diverses langues.


logo sexocorporel

En avril 2004, un groupe de professionnel provenant de différents pays s’est réuni à Genève (Suisse) afin de fonderer l’Institut Sexocorporel International – Jean-Yves Desjardins (ISI).  Ils avaient à coeur d’assurer la pénénité du Sexocorporel en créant un Institut garant de la poursuite d’un enseignement de qualité. Aujourd’hui, l’Institut compte plus de 150 membres et poursuit son travail d’approfondissement et de recherche.


La profession de sexologue

Le Dr Desjardins a oeuvré toute sa vie au mieux-être sexuel et amoureux des hommes et des femmes.  Par la création d’un département universitaire de sexologie, il avait le rêve de voir cette profession évoluer de façon indépendante des autres professions comme par exemple la psychologie ou le travail social.

À ses yeux, le sexologue était un professionnel possédant son propre champ d’expertise.  Il faisait une distinction claire entre la santé mentale et la santé sexuelle.  Le Sexocorporel est  d’ailleurs basé sur un modèle de santé sexuelle complet reprenant chacune des composantes de la sexualité.

Pour Jean-Yves Desjardins, il était essentiel de prendre en considération tous les éléments de la sexodynamique afin d’avoir un portrait global et pouvoir mettre en relief les lignes de force de la personne.  Ayant fait de longues études en psychologie, il avait les compétences pour évaluer la santé mentale et se rendait bien compte qu’une personne pouvait avoir une sexualité très limitative tout en ayant une bonne santé mentale.

Avec la création imminente de l’Ordre des Sexologues du Québec, l’Office des professions reconnaît enfin le sexologue comme un professionnel à part entière.  Le rêve du Dr Desjardins devient réalité.

 Une formation professionnelle en sexologie

La formation en Sexocorporel est offerte par plusieurs équipes de formation qui sont toutes accréditées par l’Institut Sexocorporel International – Jean-Yves Desjardins pour la qualité de leur enseignement.